LIFESTYLE

Comment bien choisir ses sous-vêtements : conseils pour les hommes

slip homme

C’est un sujet que peu d’hommes malgaches abordent : leurs sous-vêtements. Certains pensent qu’une discussion à ce sujet ne revêt aucune importance et que parler de slip, de caleçon ou de boxer n’a aucun intérêt. À mon humble avis, c’est faux. En 2020, les hommes peuvent aussi parler de sous-vêtements. Ainsi, dans cet article, je vais répondre à ces questions : comment choisir ses sous-vêtements d’homme ? Que choisir entre slip, caleçon et boxer ? Quelles sont les tendances en matière de sous-vêtements pour homme ?

 

Avant toute chose, je tiens à préciser que l’homme moderne ne choisit pas ses sous-vêtements par hasard. Les sous-vêtements masculins suivent aussi une tendance et leur choix doit obéir à certains critères.

 

types-sous-vetement-hommes

Les différents types de sous-vêtements pour homme qu’on peut trouver sur le marché.

Les différents types de sous-vêtements pour homme

 

Le slip

Si l’on interroge les Malgaches, leur sous-vêtement préféré est sans doute… le slip. Pourtant, c’est un modèle des plus « has been ». Pas sexy et plus à la mode. Même si le slip a l’avantage de bien maintenir notre sexe et qu’il s’ajuste bien, il n’est plus à la mode.

 

Le caleçon

Pour ceux qui aiment le confort et être à l’aise, le caleçon est l’idéal. Ce sous-vêtement très classique est fait avec une coupe très simple. Il permet de faire des mouvements amples, sans se sentir serré dans son pantalon. Généralement, le caleçon se porte uniquement à la maison ou au lit. Il n’est pas toujours évident de le porter avec un pantalon.

 

Le boxer

Personnellement, je ne porte que des boxers. Le sous-vêtement pour homme par excellence et pour le moi, le champion toutes catégories. Ses avantages sont multiples : il se porte près du corps, sa coupe est moderne et il a ce côté élégant que le slip et le caleçon n’ont pas.

Le boxer évite aussi les frictions de l’entre-jambes, donc les irritations. De plus, on peut trouver différentes tailles de boxers sur le marché, et ce pour s’adapter à toutes les morphologies.

Et mention spéciale pour les adeptes de musculation, le boxer permet de mettre en valeur les muscles de leurs cuisses.

 

Le string et le jockstrap

Peu de Malgaches savent l’existence de ces 2 modèles de sous-vêtements masculins. Dans le stéréotype machiste malgache en effet, les hommes ne « doivent pas » porter des strings ou de jockstraps. Ce sont des dessous de « pelaka » ou « sarim-bavy ». Bref, selon certains, ces dessous sont pour les hommes qui n’ont aucune virilité. Ce qui est totalement faux, car tout le monde peut en porter. À chacun son choix.

Tout le monde connait le string, mais le jockstrap est peu connu. Ce dernier a pour but de mettre en valeur les fessiers. Ce sous-vêtement pour homme est constitué d’une poche de tissus à l’avant pour contenir le pénis. Deux bandes à l’arrière se placent sous les fesses pour les relever.

 

A lire aussi : Zoom sur l’épilation intime pour les hommes

 

Quel sous-vêtement pour quelle morphologie ?

Eh oui messieurs, il faut s’habiller selon sa morphologie, et c’est aussi valable pour nos sous-vêtements. Notre forme détermine les sous-vêtements qui vont nous aller.

Pour les « trapèzes », tout leur va : slip, caleçon ou boxer. Les boxers sont plutôt conseillés aux hommes dont la morphologie est en triangle. Pour les « rectangulaires », les caleçons leur iront à merveille.  

 

Quels sous-vêtements pour quelles tenues ?

C’est surprenant non ? Il faut adapter son sous-vêtement en fonction de sa tenue.

Pour aller au sport, un boxer ou un slip fera largement l’affaire. Un jockstrap peut aussi être idéal puisque ce type de dessous masculin met très à l’aide même pendant les mouvements. Si l’on envisage de porter un short ou un pantalon près du corps, il faut éviter à tout prix le caleçon. L’idéal est de porter un boxer.

Un autre point très important : la taille de son sous-vêtement. Le sous-vêtement doit être à la bonne taille, ni trop large, ni trop serré. Avec un dessous large, il y a un grand risque de frottements de la peau, ce qui va entraîner des lésions et des irritations. Trop serré, le sous-vêtement est inconfortable, sans parler des petits bourrelets qui vont apparaître si l’on a quelques rondeurs.

 

Quelles matières choisir ?

Le marché est inondé de sous-vêtements de différentes matières. Et il est essentiel de faire le bon choix.

 

Le coton : la matière par excellence

Disons que c’est le roi. Le coton est la matière parfaite pour ce qui est des sous-vêtements pour homme. Il est la garantie d’un confort maximal. Le coton laisse en effet la peau respirer. Et plus, elle absorbe la transpiration, un véritable plus pour ceux qui ont la peau sensible.

 

Le polyester et le lycra

Ce sont des matières synthétiques. À la différence du coton, le polyester et le lycra ont l’avantage de durer dans le temps. De plus, ils sont très moulants. Ils sont donc parfaits pour les hommes qui veulent mettre leur forme en avant.

L’inconvénient est que le polyester et le lycra résistent peu au repassage. Ainsi, il faut faire attention sur ce point.

 

Les microfibres

Ces types de sous-vêtements sont peu connus puisqu’ils sont spécialement destinés aux sportifs. Il s’agit en effet d’une matière très respirante. Idéale pour faire du sport. Elle absorbe la transpiration et sèche rapidement. Bref, les sous-vêtements en microfibres sont très conseillés pour aller au sport.

 

A lire aussi : Comment bien choisir son chapeau ? 

 

Port d’un sous-vêtement : les erreurs à éviter

Voici quelques erreurs à ne plus – jamais – commettre.

Il faut éviter les sous-vêtements « taille basse », au risque de faire apparaître une partie de ses fesses. Sauf bien évidemment si c’est le but.

Bannissez les dessous avec un élastique multicolore. C’est une mode d’un autre âge.

Et surtout, il ne faut jamais porter un sous-vêtement qui déjà fait son temps : usé, déchiré, troué ou encore tâché.

 

Voilà, j’espère que ce dossier spécial « sous-vêtement » pour homme vous aura aidé.

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *