LIFESTYLE

Manambato : une destination d’exception

manambato
La vue exceptionnelle depuis la "montagne des amoureux".

C’est une destination peu connue des Malagasy. Manambato n’est pas pourtant très loin d’Antananarivo. Ce village se trouve « seulement » à quelques dizaines de kilomètres de Brickaville, sur la route de Toamasina. Laissez-moi vous faire découvrir Manambato, un bon choix pour une destination d’exception.

 

Où se trouve Manambato ?

Manambato est une destination à part. Ce village est rendu célèbre par le lac d’eau douce magnifié par sa plage de sable blanc. Manambato est d’une grande beauté qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Pour ceux qui cherchent un endroit paisible et calme pour un séjour, Manambato est La destination idéale.

Manambato est une destination presque inconnue. La raison : le village est difficilement accessible. Pour accéder à ce paradis, il faut emprunter la route nationale 2 (RN2). À environ 10 km de Brickaville, il faut prendre une bifurcation. À partir de là, pour se rendre à Manambato, on roule sur de la route secondaire, de la piste. C’est vraiment dommage que la route qui mène vers ce lieu idyllique ne soit pas encore bitumée.

 

Quand se rendre à Manambato ?

Étant donné l’état de la route qui mène vers Manambato, il est conseillé de privilégier la saison sèche pour s’y rendre. Pendant la saison pluvieuse, la route est impraticable, sauf pour les véhicules tout-terrain ou 4 x 4.

 

Quoi découvrir à Manambato ?

 

le lac rasoabe manambato

Le lac Rasoabe

Le lac Rasoabe

Manambato est surtout célèbre pour son lac sacré, le lac Rasoabe. Selon la légende ce lac porte le nom de Rasoabe, la première femme de Darafify. Ce dernier aurait installé Rasoabe à Manambato pour y cultiver du riz. Pourtant, Rasoabe aurait été infidèle à son époux. Fou de colère, Darafify aurait noyé Rasoabe dans le lac.

Toujours selon la légende, Rasoabe aurait bâti un village au fond du lac. Quand l’eau est calme, certaines personnes affirment avoir aperçu des « trano falafa » au fond du lac.

Actuellement, le lac Rasoabe est devenu un lieu de culte traditionnel et a son doany. Et comme tous les lieux sacrés malgaches, il est formellement interdit de faire entrer et de manger du porc à Manambato.

 

Les villages des pêcheurs

Une des activités phares quand on se rend à Manambato est la découverte des villages des pêcheurs. Pour cela, il faut prendre un bateau, naviguer sur le lac Rasoabe et voguer sur le canal des Pangalanes. Une autre manière de découvrir la beauté de la nature malgache. D’ailleurs, il faut préciser que la nature y est encore presque vierge.

De Manambato, on peut aller vers Varovy, un village de pêcheurs traditionnels Betsimisaraka. On peut aussi découvrir Andevoranto et finir les découvertes à Ambila Lemaitso et ses forêts. Je précise que quand on arrive à Ambila Lemaitso, on a l’impression d’être dans une autre époque. Le temps semble arrêté. Ce village de la côte Est malgache détient les vestiges des temps coloniaux et l’âge d’or des chemins de fer.

 

« Akanin’ny nofy »

« Akanin’ny nofy » ou « cité des rêves » est un lieu qui n’a pas d’égal à Madagascar. Quand on passe à Manambato, cette réserve forestière est un passage obligatoire.

À « Akanin’ny nofy », on est dans une réserve naturelle, un sanctuaire pour des centaines de lémuriens endémiques à Madagascar. Ce lieu magnifique abrite également un palmarium. Il s’agit d’une réserve privée avec plus de 100 000 palmiers qu’on ne trouve qu’à Madagascar. « Akanin’ny nofy » abrite aussi les spécimens d’arbre du voyageur et une multitude d’orchidées malgaches. Quand on pénètre ces lieux, on semble transportés dans un autre monde.

 

A lire aussi : Pourquoi partir en voyage organisé ?

 

activité manambato

La principale activité à faire à Manambato est de profiter du lac Rasoabe.

Que faire à Manambato ?

 

Manambato propose à ses visiteurs plusieurs activités.

 

Profiter du lac Rasoabe

Comme il s’agit d’un village au bord d’un lac aux belles plages de sable blanc, chacun peut s’adonner à des activités nautiques. On peut nager sur le lac Rasoabe, à condition de respecter les fady ou tabous. D’ailleurs, je tiens à signaler que ce lac est très calme quand il fait beau. Si vous êtes lève-tôt, vous pouvez profiter de la marrée basse et marcher vers l’intérieur du lac. C’est une expérience inédite à faire et une occasion unique pour faire un shooting inédit. Si vous êtes plutôt fan de kayak, vous allez être comblé.e grâce toujours au lac Rasoabe.

aube lac rasoabe

Le lac Rasoabe à l’aube.

manambato

La vue exceptionnelle depuis la “montagne des amoureux”.

La montagne des amoureux

Les adeptes de randonnées seront plus que satisfaits à Manambato. Ils peuvent pratiquer leur activité favorite et gravir la montagne des amoureux. Il s’agit d’une montagne au Nord du lac Rasoabe. La vue y est des plus exceptionnelles. Il faut toutefois compter environ 1 heure de marche pour s’y rendre.

 

Naviguer

Si vous avez l’âme d’un marin ou d’un plaisancier, à Manambato, vous serez servi.e. Avec une pirogue ou une vedette, vous pouvez naviguer sur le lac Rasoabe et le lac Rasoamasay. Vous pouvez ensuite poursuivre vers le nord en voguant sur le canal des Pangalanes. Vous allez découvrir au fil de l’eau des villages traditionnels composés de « trano falafa ». Si vous optez sur l’axe Sud, en longeant le canal, vous pouvez rencontrer des pêcheurs en plongée. Et puis, vous pouvez finir votre promenade fluviale à Ambila. Là-bas, vous allez pouvoir profiter de la plage. Il est à noter que la mer d’Ambila Lemaitso est très agitée. Il est fortement déconseillé de s’y baigner.

 

hôtel manambato

Un des établissements d’hébergement à Manambato.

Les hébergements à Manambato

Manambato est un village touristique et on peut y trouver divers types d’hébergement adaptés à toutes les bourses.

Je tiens à préciser que Manambato n’est pas encore raccordé au réseau national d’électricité (JIRAMA). Alors, pensez à choisir un hôtel qui dispose d’un groupe électrogène. Vous aurez forcément besoin d’électricité pour recharger votre téléphone et vos autres gadgets.

Quant aux prix, la nuitée oscille autour de 85 000 Ar, mais tout dépend du standing de l’hôtel. Pour « Akanin’ny nofy », il faut prévoir au moins 150 000 Ar la nuitée pour un bungalow simple.

 

Les réseaux téléphoniques à Manambato

Même si Manambato est un village reculé, les réseaux de tous les opérateurs téléphoniques malgaches couvrent cette localité. Ainsi, vous pouvez être joignable à tout moment.

C’est sur les réseaux Internet que les choses se corsent un peu. Pour Telma, on peut jouir de la 4G sans aucun problème. Les abonnés Orange ne peuvent pas surfer. Aucun signal. Quant à Airtel, on peut bénéficier d’un service minium. Du « EDGE ».  

 

Que penser de Manambato ?

Manambato est un lieu de villégiature d’exception. Si l’on cherche d’un coin pas trop loin d’Antananarivo, mais qui offre un cadre paradisiaque, Manambato remplit toutes les conditions. On a la plage, on a le vent, on a le paysage qu’il faut. Et surtout, à Manambato, on est au calme. Ce village est à l’opposé des grandes destinations malgaches avec leurs cohues, leurs touristes en masse. Le silence y règne.

Et ce dernier est un avantage, mais peut aussi être un handicap. Par l’absence d’animations, le manque d’activités, on risque de se lasser très vite à Manambato. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il reste une excellente destination pour un week-end, mais pas pour des vacances de plusieurs jours ou semaines.

Quoi qu’il en soit, Manambato est une destination à part qu’il faut essayer au moins une fois.

Crédit photos : Mendrika Photographe

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

1 Comment

  1. Bonjour

    J ai une maison à Manambato et ça fait 22 ans que nous y allins régulièrement et ça fait 22 ans que nous y mangeons du kisoa. Le fady du kisoa est un mythe ramener par des touristes de Tana dont l un d’eux a du se noyer aprés avoir manger un sandwich au saucisson. Les gens qui ont fondé Manambato, Ambila lemaintso depuis plus de 60 ans mangent du porc, les villageois auss.
    La verité c est que les Merina (j en suis un)sont fady kisoa quand ils y a des grand lac , et c est eux qui incrustent ce fady à Manambato, et les locaux beinh ce sont des hoteliers, si le client veut que ce soit fady et beinh le client a toujours raison, mais Manambato n est pas fady kisoa du tout!!!

Donnez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *