LIFESTYLE

Que faire après le confinement ?

déconfinement

Depuis mars, notre vie a été chamboulée par le coronavirus et ses règles de confinement.  Heureusement, on va petit à petit vers le déconfinement et on pourra trouver notre liberté chérie. Après des mois de privation, de longues périodes de remise en question, voici ce que je vais faire après le confinement.

Retrouver mes amis

Même s’il y a les réseaux sociaux où l’on peut se retrouver sur Face Time, mes amis me manquent. Rien ne vaut ces moments de complicité qu’on avait avant. Ces rires, ces instants de partage qu’on savourait autour d’un ou plusieurs verres. Le confinement m’a privé de ces moments de bonheur.

Alors, dès que la fin du confinement sera annoncée, c’est la première chose que je vais faire : appeler mes amis pour qu’on se retrouve dans nos endroits préférés. On prendre le temps de parler de nos vécus pendant ce long confinement, de l’impact du coronavirus sur notre vie quotidienne, de nos vies de célibataires ou de nos vies de couple…

Retrouver mes collègues de travail

Le confinement m’a aussi séparé de mes collègues de travail. La plupart d’entre nous ont été contraints à faire du télétravail. Même si on est en phase de déconfinement et que le retour au bureau est possible, certains ont continué à travailler chez eux. L’absence de transport en commun y était également pour quelque chose.

Dès le déconfinement total, il y aura sûrement un after work et ce sera la fête jusqu’à pas d’heure.

A lire aussi : Les activités à faire entre collègues

Le déconfinement devrait nous pousser à élargir nos horizons.

Un dîner en amoureux

Le confinement m’a aussi privé de ces soirées restau en amoureux. Couvre-feu oblige. Il n’y a pas plus romantique en effet que dîner aux chandelles dans un beau restaurant avec de la musique romantique comme fond sonore.

J’ai hâte du retour à la normale pour revivre ces moments magiques. Et pas que. J’aime particulièrement aller du côté du Rova de Manjakamiadana et de profiter du point de vue d’Ankaditapaka Haute Ville. Le coucher du soleil est un vrai spectacle romantique.

Partir en week-end puis en vacances

Cette privation de la liberté à cause du confinement pousse en nous de folles envies d’évasion. Pour moi, dès que l’occasion se présente, je vais partir en week-end. Je ne sais pas encore où, mais ce qui est sûr, c’est que je vais quitter les 4 murs d’Antananarivo pour un week-end. Et dans quelques mois, je vais prendre une ou deux semaines de vacances. Histoire de retrouver la mer et la chaleur des côtes malgaches.

A lire aussi : Les sports à pratiquer pour perdre du gras

Faire de l’humanitaire

La crise sanitaire a mis en exergue la misère de la plupart des Malgaches. Avec une association œuvrant dans mon quartier, j’ai fait quelques distributions de masques et de kits alimentaires. Cette brève expérience m’a ouvert les yeux un grand sens de la vie : le partage.

Après le confinement, je compte continuer et trouver des projets pour aider mon prochain. Affaire à suivre.

Continuer LayKoto

Et bien sûr, même chacun de nous va retrouver sa liberté, je vais continuer à poursuivre le petit bout de chemin que j’ai pris avec LayKoto. Écrire est ma passion donc confinement ou non, je vais écrire pour vous des articles qui vous seront utiles au quotidien.

Bon déconfinement à tous !

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *