LIFESTYLE

Mes 6 secrets pour garder la pêche

garder la pêche

Les temps sont moroses. La situation qui prévaut en cette période de crise sanitaire apporte son lot de frustration et de dépression. Bref, notre humeur est en berne. Si vous voulez garder la pêche et garder haut le moral, je vous invite à suivre mes 6 secrets. Des automatismes à transformer en réflexes.

 

Avoir la tête à toujours garder le sourire

Je m’explique. Le bonheur, c’est avant tout dans la tête. Il ne s’agit pas d’une question matérielle. Quand on est heureux et bien dans notre tête, le sourire vient automatiquement. Je parle ici de sourire spontané, mais pas de sourire forcé ou crispé.

 

Pourquoi sourire ?

Sourire est la solution pour nous ouvrir aux autres. Il ne cloisonne pas notre personnalité. De plus, il nous fait voir une autre facette de la vie, celle du bon côté.

 

Comment déclencher son sourire ?

Tout d’abord, il faut voir la vie du bon côté, voir le verre toujours à moitié plein. « Tsy maka lagy » dit-on. Avec cette façon de voir les choses, notre esprit est plus libéré, plus apte à apprécier les bonnes choses ou les opportunités offertes par la vie. Quelle chance nous avons !

Si vous n’avez pas la pêche, vous pouvez aussi penser à des choses qui vous font rire. Pensez à une blague que vous avez entendue, à une scène de vie qui vous a fait pleurer de rire… Ou pourquoi pas regarder une blague sur Internet ? Personnellement, j’aime les blagues d’Olivia Moore. Ce sera du « smile » garanti.  

 

Je partage ici une des blagues d’Olivia Moore que j’adore regarder et re-regarder…

 

Sortir pour recharger sa batterie et prendre un grand bol d’air

Tout est dans le titre. Pour garder la pêche, il est important de se donner du temps pour se ressourcer, recharger sa batterie et prendre un grand bol d’air. Bref, s’oxygéner la tête en quelque sorte.

Par exemple, vous pouvez vous réveiller aux aurores, sortir et respirer l’air pur du matin. Une autre idée : une petite balade dans la nature le week-end ou les jours fériés. Un changement d’environnement ne sera que bénéfique pour notre bien-être physique et psychique.

Un autre avantage d’appuyer sur pause et aller s’oxygéner la tête ? Prendre le temps de penser à soi, à ses projets d’avenir et à se remotiver. Ces petits moments avec soi-même éloignent des risques d’épuisement mental ou de burn-out.

 

Bouger et faire du sport

C’est prouvé scientifiquement, le sport a des impacts positifs sur notre bien-être mental grâce aux sécrétions d’endorphines, des hormones qui jouent un grand rôle dans ce qui nous donne la pêche.

Dès maintenant, si vous voulez avoir le moral au top, pratiquez régulièrement des activités physiques. Je précise : régulièrement. Il ne s’agit pas d’une simple résolution du Nouvel An qui ne va tenir que quelques semaines. Le manque de régularité est en effet source de démotivation.

Avec des séances de sport, vous allez constater que vous allez avoir la pêche en plus d’une grande force physique et mentale.

Si vous êtes encore un débutant, je vous conseille de faire au moins 30 minutes de footing tous les 2 ou 3 jours. Une bonne séance de cardio maintiendra en plus votre cœur en bonne santé. Pour ceux qui veulent avoir des corps bien sculptés, je conseille la musculation en salle. Une pratique qui nécessite toutefois beaucoup de patience et de persévérance.

 

garder la pêche

Se consacrer aux autres est une des solutions pour garder la pêche.

 

Donner aux autres

Les Malgaches disent toujours : « Mahasambatra kokoa ny manome noho ny mandray ». Pour traduire : on est plus heureux en donnant qu’en recevant. Alors, il ne faut pas hésiter à donner aux autres. Cet acte de bonne volonté ne va vous procurer que du bonheur.

Vous pouvez par exemple participer à des œuvres caritatives, à consacrer un peu de temps aux autres. Si vous avez les moyens, vous pouvez aider des mendiants ou des familles nécessiteuses.

Mais donner aux autres ne s’arrête pas là. Vous pouvez prendre le temps d’écouter un.e proche en difficulté pour le.la conseiller. Vous pouvez aussi offrir un présent à quelqu’un qui vous est cher.

 

Écouter de la musique et chanter

« La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée ». C’est une citation qui est des plus véridiques. La musique – la bonne – nous redonne du peps quand on a un coup de mou.

Quand on est chez soi, on passe nos morceaux préférés. À éviter toutefois les musiques déprimantes qui pourraient nous faire pleurer. Il vaut mieux passer de la musique qui fait bouger aux paroles encourageantes.

Personnellement, je suis un fan de Jean Jacques Goldman. Et c’est la patate garantie. Je partage ici une des chansons de JJG que je peux écouter en boucle : “Envole-moi“.

 

S’adonner à ses passions

Pour garder la pêche, il est conseillé de trouver du temps pour se consacrer à ses passions. À vous de découvrir qu’est-ce que vous passionne ? Serait-ce la mécanique, le bricolage ou le jardinage ? À chacun son dada.

En vous y plongeant régulièrement, vous allez [re]trouver votre joie de vivre.

Moi par exemple, je suis passionné par le chant. Chanter me [re]donne la pêche dans j’ai le moral en berne. En plus du chant, je suis aussi un orchidophile. Quelques minutes sous mon ombrière et je suis reboosté.

 

Voilà, j’ai fait le tour. J’espère que ces conseils vont vous aider à garder la pêche. Si vous avez d’autres conseils, les commentaires sont ouverts.

Crédit photo à la une : Fifaliana Joy

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *