TRIBUNE

Fête nationale malgache 2020 : un coup pour le moral

drapeau madagascar
Hissons haut notre drapeau en cette période de Fête nationale.

C’est la première fois dans l’histoire que les Malgaches vont célébrer leur Fête nationale sans festivités. C’est presque comme si nous vivions en plein deuil. Crise sanitaire oblige, les rassemblements publics sont interdits. Il n’y aura pas les festivités dont on avait les habitudes à cette période. Les enfants n’auront pas non plus droit à leur traditionnel défilé aux lampions ou « arendrina ». Je suis certain que je ne suis pas le seul à être un peu frustré face à cette situation inédite.

 

Fête nationale 2020 : État des lieux

Inédite. C’est le mot qui peut résumer la fête du retour de l’indépendance de Madagascar en cette année 2020. À cause de la crise du coronavirus, tout rassemblement public est interdit. Donc, pas de podiums, pas de feux d’artifice, pas de grands spectacles culturels, pas de bal populaire… Même le défilé militaire du 26 juin se tiendra à huis clos à Analakely, sur l’Avenue de l’Indépendance. Bref, la Fête nationale malgache édition 2020 sera sans tambour ni trompette. Chacun aura à la fêter chez soi à sa manière.

 

fête nationale malgache 2020

La fête nationale malgache 2020 sera une fête sans trop de fête.

 

Un sacré coup pour le moral

Nous, les Malgaches, aimons faire la fête. C’est dans notre culture du fihavanana. On ne rate pas une occasion de se retrouver et de lever nos verres. Il ne s’agit pas simplement d’une envie de manger et/ou de boire, mais surtout pour l’ambiance et le plaisir que peut procurer le fait d’être ensemble.

Ainsi, avec l’annulation des festivités à l’occasion de la Fête de l’indépendance de Madagascar, notre moral en prend un certain coup. On ne pourra pas donc savourer ces moments privilégiés à déambuler dans les rues en famille avec les arendrina. On ne pourra pas aller à Analakely et autres lieux symboliques pour se retrouver entre amis. Tout ceci est inhabituel pour nous, mais il faut s’y faire.

 

Les plans B pour cette fête nationale 2020

Comme faire la fête fait partie de notre culture, nous allons célébrer notre 26 juin d’une autre manière. Place aux plans B !

 

A lire aussi : Les astuces pour bien consommer une bière

 

Fêter le 26 en famille

La famille est ce qu’il y a de plus précieux pour les Malgaches. Ainsi, la Fête nationale constitue une bonne occasion pour se réunir. Le 25 au soir, à la place du traditionnel arendrina, on peut prendre ensemble l’apéro tout en faisant du Karaoké. Si quelqu’un maîtrise un instrument de musique, on peut pousser la chansonnette et chanter haut et fort nos morceaux préférés.

Le lendemain, on peut aussi se trouver dès le matin pour préparer ensemble le déjeuner. Au menu, on peut faire une exception en concoctant des plats typiquement malgaches comme le henan’omby ritra, le vorona sy hena kisoa… Le tout accompagné d’un bon lasary voatabia ou lasary concombre. Si l’on veut, on peut aussi se retrouver devant notre petit écran pour voir en direct la parade militaire transmise en direct depuis Analakely.

L’après-midi, après une petite sieste, on peut faire une brochette party et reprendre le karaoké ou le vazovazo party de la veille.

Même à la maison, avec ce type de programme, la Fête nationale malgache 2020 sera aussi remarquable.

 

26 juin fête nationale malgache

Quoi qu’il en soit, nous devons fêter notre 26 comme il se doit.

 

Fêter le 26 entre amis

Si l’on n’est pas trop ambiance familiale, on peut aussi se retrouver entre amis pour célébrer la Fête nationale. On peut adopter le même programme que je venais de proposer ci-dessus. Sinon on est plutôt pour une sortie entre potes, certains firevena laissent leurs portes entre-ouvertes, et ce jusqu’à 20h. C’est au mépris des règlementations imposées, mais comme c’est la fête, on peut franchir certaines lignes… Non ?

 

Fêter le 26 en couple

Si on n’est plus célibataire et a prévu de fêter le 26 juin en couple, on peut faire beaucoup de choses.

Le 25, on peut se préparer un dîner aux chandelles, très romantique. Avec comme fond sonore, des musiques romantiques qui rappellent les premiers moments de rencontre. Après le dîner, on peut faire une soirée plateau télé. On peut ainsi regarder des séries ou des films.

Le jour de la Fête nationale, on peut démarrer la journée par un bon petit déjeuner au lit. On peut sortir ensuite « prendre l’air » en dehors de la ville. Quoi de plus agréable que de se retrouver à deux en pleine nature. On peut préparer un petit pique-nique puis rentrer dans l’après-midi. Le soir du 26 juin, on peut prendre l’apéro sur le canapé tout en regardant un film.

 

A lire aussi : Les activités à faire entre collègues

 

coronavirus

Même s’il s’agit d’une grande fête pour nous les Malgaches, n’oublions pas les gestes barrières.

Ne jamais oublier les gestes barrières

Puisqu’on est en pleine crise sanitaire, nous sommes tenus de respecter les gestes barrières pour nous protéger. Ainsi, quel que soit votre programme, veillez toujours à :

  • Vous laver les mains toutes les heures ou utiliser un gel hydroalcoolique.
  • Porter un masque de protection.
  • Respecter la distanciation de 1m.
  • Tousser et éternuer dans votre coude.
  • Utiliser un mouchoir à usage unique.
  • Ne pas se serrer la main et éviter les embrassades.

Je souhaite une excellente Fête de l’indépendance à tous !

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *