VIE QUOTIDIENNE

Le Ravintsara et ses multiples bienfaits

ravintsara

À l’heure où le Covid 19 sévit un peu partout dans le monde, Madagascar se démarque avec le Ravintsara. Faisons un zoom sur cette plante « miracle » aux puissantes vertus antivirales.

 

Il faut se rappeler tout d’abord que la Ravintsara ou Cinnamomum camphora de son nom scientifique est une plante qu’on ne trouve qu’à Madagascar. Sur la Grande Ile, il est considéré comme un « arbre-médecine ». Il s’agit d’une plante médicinale utilisée pour lutter contre les virus. Redoutable antibactérien, le Ravintsara booste aussi nos défenses immunitaires. Attention toutefois, il ne faut pas confondre le « Ravintsara » et le « Ravensare ». Ce sont 2 plantes totalement différentes, malgré leur ressemblance phonétique.

 

Pourquoi recourir au Ravintsara ?

Comme je viens de l’indiquer, le Ravintsara a des vertus antivirales exceptionnelles. Et c’est grâce à l’un de ses composants : le 1,8 – cinéole, une molécule antibactérienne et anti-inflammatoire. Ce qui limite les risques de surinfection.

 

Comment utiliser le Ravintsara ?

À Madagascar, on peut trouver des feuilles de Ravintsara sur presque tous les marchés. Et avec la psychose engendrée par le Covid – 19, on peut trouver du Ravintsara à chaque coin de rue.

 

Sinon, le Ravintsara est aussi commercialisé sous forme d’huile essentielle. Nombreuses sont les sociétés qui en produisent pour le marché local, mais aussi international. Le Ravintsara est en effet devenu une star mondiale !

A lire aussi : Les bienfaits du kola

huile essentielle ravintsara

L’huile essentiel de Ravintsara est un remède “miracle” qui peut guérir plusieurs maladies grâce à ses propriétés antivirales et antibactériennes.

Le Ravintsara en cas de rhume

Si vous êtes enrhumé.e, vous pouvez inhaler de l’eau bouillante avec quelques gouttes d’huile essentielle ou feuilles de Ravintsara. En malgache, on parle de « evoka ». Cette méthode débouche et dégage le nez. Pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle ou feuilles d’eucalyptus radié ou kininim-potsy, plante reconnue pour ses propriétés décongestionnantes. Cette opération est à répéter 3 fois par jour pendant 3 jours.

 

Le Ravintsara en cas de sinusite

Les personnes souffrant de sinusite peuvent aussi compter sur le Ravintsara. Il suffit de l’associer avec l’huile essentielle de marjolaine à coquilles pour ses actions antiseptiques. L’administration se fait par voie orale. Il faut faire attention par contre concernant le dosage. L’excès de 1,8 – cinéole risque d’irriter l’estomac.

 

Le Ravintsara contre les maux de gorge

Si vous avez mal à la gorge, vous pouvez boire un bol d’eau chaude avec une goutte d’huile essentielle de Ravintsara et de thym à thujanol ainsi qu’une cuillérée à café de miel. Cette combinaison a des actions cicatrisantes et anti-inflammatoires.

A lire aussi : Les solutions naturelles contre l’insomnie

Le Ravintsara contre la grippe

En cas de grippe, une maladie de l’hiver, le Ravintsara peut être utilisé de 2 manières différentes.

Prenez une noix d’huile de coco et 2 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara. Appliquez le mélange sur le sternum, la plante des pieds, derrière l’oreille et sur les poignets. Répétez l’opération jusqu’à 5 fois par jour.

Vous pouvez aussi boire une tisane de Ravintsara, d’Eucalyptus radiata ou kininim-potsy et du citron. Il s’agit d’une recette de grand-mère typiquement malgache pour lutter contre la grippe.

Le Ravintsara contre la toux

Grâce à ses propriétés antibactériennes, le Ravintsara est un remède contre la toux. L’huile essentielle de cette plante « miracle » a des actions expectorantes et stimule d’épithélium bronchique.

Vous pouvez par exemple faire une inhalation d’huile essentielle de Ravintsara. Vous pouvez aussi faire un massage avec de l’huile de coco et d’huile essentielle de Ravintsara. Massez le dos et le thorax le matin et le soir.

A lire aussi : Comment éviter la gueule de bois ?

 

Le Ravintsara : les contre-indications

Tout le monde ne peut pas utiliser le Ravintsara. Il est déconseillé aux personnes épileptiques et aux asthmatiques. Idem pour les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes et allaitantes (sauf prescriptions médicales).

 

Le Ravintsara et le Coronavirus

Avec la pandémie de Coronavirus, le Ravintsara est devenu une vedette. Le corps médical malgache commence par exemple à utiliser cette plante pour contrer le Covid – 19. Même, dès que l’État malgache a annoncé les premiers cas de Coronavirus sur la Grande Ile, tout le monde s’est mis à acheter des feuilles de Ravintsara.

 

Le Ravintsara et le Covid – 19

Pour se prémunir du Coronavirus, les Malgaches utilisent le bon et vieux de remède de grand-mère, à savoir l’inhalation de Ravintsara, kininim-potsy, gingembre et citron. Ce mélange permet de tuer les virus et les bactéries. On peut aussi le boire en guise de prévention.

Il faut noter tout de même qu’aucune étude scientifique n’a été effectuée pour certifier l’efficacité de ce remède ancestral malgache. Mais quoi qu’il en soit, les Malgaches croient en son efficacité.

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *