VIE QUOTIDIENNE

Le café : c’est bon ou c’est mauvais ?

café

Je pense que je ne suis pas le seul à carburer au café, le matin et après le déjeuner. C’est une boisson que nous, les Malgaches, prisons beaucoup. Certaines personnes de mon entourage me qualifient d’« addict » et qu’il serait bénéfique pour moi de me défaire de cette addiction. Je me suis alors posé la question : le café est-il bon ou mauvais pour moi et ma santé ?

Tout d’abord : ma relation avec le café

Pour être au taquet, je prends chaque matin au petit-déjeuner du café noir. Sans ce nectar, je me sens mou et j’ai du mal à me concentre sur mon travail, qui est très cérébral.

Après le déjeuner, pour résister à l’envie de sieste, qui soit dit en passant est bonne pour la santé, je bois une autre petite tasse de café. Je peux être amené à prendre une troisième dans l’après-midi si j’ai beaucoup de taf à faire et si cela va durer jusqu’à très tard la nuit.

C’est un rituel que j’observe depuis des années.

Les effets du café sur la santé

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est la composition du café. Il y a la caféine bien sûr, notre boisson préférée renferme également des antioxydants, du potassium, du phosphore et du magnésium.  

Grâce aux antioxydants qu’ils recèlent, le café rallongerait notre espérance de vie. En buvant 1, 2 ou plus de tasses par jour, on peut vivre plus longtemps. Mais quoi qu’il en soit, les effets du café sur la santé varient d’un individu à un autre puisque chacun à son métabolisme.

Le café est un puissant stimulant qu’il ne faut pas abuser. Sa surconsommation augmenterait considérablement les risques d’accidents cardiovasculaires. C’est surtout valable pour les fumeurs, les personnes en surpoids, celles qui ont des problèmes de cholestérol ou d’hypertension. Ainsi, si vous faites partie de ces catégories d’individu, limitez le plus votre consommation de café.

A lire aussi : Recette jus de litchi, menthe et citron

Les idées reçues sur le café

Le café et la gueule de bois

Le lendemain d’une soirée trop bien arrosée, on a la gueule de bois. On a tendance à boire une grande tasse de café. Malheureusement, il s’agit d’une idée reçue. Nullement, le café nous aide à dégriser. Il n’élimine pas l’alcool dans notre organisme.

Le café est diurétique

C’est une vérité scientifique. L’effet diurétique du café sur notre organisme est de courte durée, comme toutes les boissons que nous consommons à vrai dire.

Le café provoque une addiction 

Selon des scientifiques, il s’agit plutôt d’une dépendance psychologique que physiologique. Et je plaide coupable ! Je suis accro au café. J’ai beau tenté de renoncer, mais c’est mission — presque — impossible. Mon organisme a été tant habitué à la caféine qu’il ne peut pas s’en défaire.

addiction café

L’addiction au café est juste psychologique.

Le café interdit aux femmes enceintes

Pendant la grossesse, le café est à consommer avec modération. Tout est ainsi une question de quantité. Une femme enceinte peut prendre 1 ou 2 tasses par jour, mais pas plus !

Le café est cancérigène

C’est encore une fois une idée reçue. Le café n’est plus considéré comme une substance cancérigène par l’OMS depuis 2016. Il aurait même des vertus protectrices contre le cancer, mais à condition de le boire frais.

Le café brûle des graisses

C’est faux. Même si une tasse de café sans sucre est faible en calories, les substances contenues dans notre élixir noir préféré favorisent uniquement la libération d’acides gras pour dissoudre les graisses. Aucunement, elles ne les brûlent pas. Ainsi, pour perdre du poids, on peut boire modérément du café, mais il faut aussi faire du sport.

Pour conclure

Le café a de nombreux atouts pour notre capital santé, mais il faut savoir prendre la bonne dose.

Quel est votre avis ?

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *