VIE QUOTIDIENNE

Lendemain de fête : comment éviter la gueule de bois ?

gueule de bois

On est en pleine période de fête. C’est l’un des moments où on mange et boit beaucoup. D’ailleurs, c’est dans notre culture de manger et boire à outrance pendant les fêtes. Des moments qu’on aime partager avec ceux qui nous sont chers, ami.e.s et famille. Après une journée et une nuit de fête et d’excès, comment se rétablir rapidement sans nuire à notre santé ? Je vous donne quelques conseils.

Tout d’abord, pourquoi la gueule de bois (makafoka) ?

Le veisalgie ou gueule de bois ou encore makafoka (en malagasy) est provoqué par la saturation en alcool de notre foie. C’est-à-dire, on a bu bien plus qu’il ne le fallait. La consommation d’alcool provoque l’accumulation de toxines dans cet organe. Des toxines que le foie aura du mal à transformer en acétate. La forte présence d’acétate dans notre organisme provoque cette sensation de mal-être le lendemain d’une soirée bien arrosée.

La forte consommation d’alcool provoque aussi de la déshydratation. L’alcool contient en effet des sulfites qui sont diurétiques.

Comment prévenir la gueule de bois ?

Si vous prévoyez de passer une soirée bien arrosée, pensez à préparer votre organisme pour le choc qu’il va subir.

En premier lieu, buvez beaucoup d’eau. Ensuite, mangez des aliments un peu gras et salés. Même pendant toute la beuverie, n’oubliez pas de grignoter, toujours des aliments salés. D’où l’importance du « tsaky » quand les Malgaches font du « revy ».

Même si vous buvez de l’alcool, n’oubliez pas de vous hydrater le plus possible. En prenant un verre d’eau de temps en temps, vous limitez les effets de la déshydratation causée par l’alcool.

Après la soirée, avant de vous coucher, n’oubliez pas non plus de boire 2 grands verres d’eau, si vous en êtes encore capable. Évitez le fameux « dessert » ou l’en prend un dernier verre de bière ou de rhum. L’effet sera néfaste le lendemain !

Savez-vous que les boissons alcooliques à bulles comme la bière, les champagnes, les vins mousseux…accélèrent l’effet de l’alcool et provoquent une gueule de bois plus infernale ? C’est aussi le cas si vous mélangez les sortes d’alcool dans une même soirée et quand vous « coupez » l’alcool avec du jus d’orange, des boissons gazeuses et acides.

A lire aussi : Les solutions contre l’insomnie

solution gueule de bois

Le café, le Paracétamol et l’Aspirine ne sont pas des remèdes contre la gueule de bois.

Mes conseils pour soulager la gueule de bois

Il faut tout d’abord effacer de votre tête certains mythes. Le café n’est pas la solution contre la gueule de bois. Il nous maintient plus alertes, mais en aucun cas, n’élimine l’alcool de notre organisme. Idem, ingurgiter 2 cuillères à soupe d’huile d’olive avant de boire ne va pas nous épargner de la gueule de bois le lendemain d’une soirée alcoolisée. Certains privilégient le Paracétamol ou encore l’Aspirine. C’est une fausse bonne idée. Ces médicaments ne suppriment pas la gueule de bois. Ils vont surtout solliciter notre foie et le fatiguer. Attention surtout à la cirrhose de foie que peut engendrer la consommation successive d’alcool et de paracétamol.

Quand on est makafoka, il faut à tout prix éliminer l’alcool de son organisme. Et le meilleur moyen est de boire beaucoup d’eau, jusqu’à 2 litres pendant la journée.

Il faut aussi penser à manger léger. Évitez les aliments gras. Privilégiez des aliments légers qui ne vont pas fatiguer encore votre appareil digestif. Prenez par exemple une bonne soupe pimentée de poulet avec des nouilles. Vous pouvez aussi manger une banane recouverte de miel ou des œufs au plat… Ces derniers vont accélérer l’élimination des toxines de votre organisme. Si vous avez le courage, buvez du jus de tomates et/ou de légumes. Vous serez boosté.e.

Quand vous avez la gueule de bois, pensez aussi à vous reposer. Ainsi, pensez à vous rendormir après avoir pris le petit déjeuner. 2 heures de sommeil supplémentaires vous seront très bénéfiques.

A lire aussi : Recette du jus de litchi, menthe et citron

Et le « miala vazony » ?

Certains d’entre nous ont l’idée préconçue que pour « guérir » de la gueule de bois, on prend un petit verre de bière bien fraîche ou un shot de rhum. On dit aussi « miala vazony ». Il s’agit seulement d’une croyance, car cette pratique va relancer le processus d’absorption d’alcool par l’organisme, et donc la sensation de mal-être causée par la gueule de bois.

Et pour finir, l’alcool est à consommer avec modération et évitez de conduire quand vous avez bu !

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *