VIE QUOTIDIENNE

Comment prévenir la fatigue oculaire ?

comment éviter la fatigue oculaire

Une fatigue oculaire désigne une altération passagère du fonctionnement de l’œil après une utilisation trop prolongée. L’exposition excessive à un écran d’ordinateur est l’une des principales causes de cette affection. À l’ère du numérique, cet outil est devenu incontournable pour des millions de travailleurs dans le monde entier. Ce sont les yeux qui en paient le prix : maux de tête, yeux qui picotent ou larmoyant, des objets qui se dédoublent… Mais comment éviter ce phénomène ? 

 

Les symptômes d’une fatigue oculaire

La fatigue visuelle peut se manifester par 3 manières : fatigue visuelle, fatigue oculaire et fatigue générale

 

La fatigue visuelle

La fatigue visuelle est la forme la plus fréquente. La personne concernée ressent une baisse de performance au niveau visuel, mais aussi intellectuel. Elle est caractérisée par une diminution de l’acuité et un déséquilibre binoculaire, c’est-à-dire une impression de voir des objets qui se dédoublent ou deviennent flous.

fatigue oculaire

Pour prévenir la fatigue oculaire, faites reposer vos yeux de temps en temps.

La fatigue oculaire

Cette forme se manifeste par les yeux qui piquent, la sensation d’œil sec ou des irritations oculaires… Ces symptômes sont particulièrement dus à la réduction de la sécrétion lacrymale provoquée par la baisse de la fréquence des clignements. D’une manière générale, l’œil fait 10 à 12 clignements par minute pour former un nouveau film lacrymal. Toutefois, l’exposition abusive à l’écran diminue cette fréquence, ce qui dessèche la surface oculaire. 

 

A lire aussi : Comment s’en sortir de l’addiction aux réseaux sociaux ?

 

La fatigue générale

La fatigue générale est caractérisée par des maux de tête, mais aussi un mal de dos à cause des mauvaises postures.

 

Les impacts de la fatigue oculaire sur le plan professionnel

La fatigue oculaire peut impacter directement la qualité du travail. Différentes études avancent que cette affection altère la capacité de lire et d’intégrer des informations. Ceci peut être démontré à l’aide d’un photo-oculographe ou un suiveur de regard. Cet outil permet de mesurer et d’analyser la direction du regard par l’enregistrement du parcours oculaire au moment du suivi d’une cible en mouvement ou pendant la lecture d’un texte. Le résultat montre que plus le travail sur l’écran est prolongé, plus l’efficacité de la personne concernée diminue.   

         

Quelques conseils pour prévenir la fatigue oculaire

Pour prévenir la fatigue oculaire, la solution la plus judicieuse est de recourir à des correcteurs optiques adaptés. Cela pourrait être des lentilles, de la chirurgie réfractive en cas de myopie ou bien des lunettes. Si vous êtes presbyte, optez pour des verres de proximité ou des verres interview.   

En complément des correcteurs optiques, voici d’autres mesures que vous pouvez adopter :

  • Bannissez les effets sur écran : les filtres antireflets peuvent abaisser le contraste de votre écran. Résultat : vous aurez du mal à lire ce qui s’affiche sur votre ordinateur.

 

  • Veillez à placer votre écran en perpendiculaire par rapport à une source de lumière et évitez un champ de vision contenant des fenêtres ou une source de lumière directe. Une lumière trop éblouissante agresse les yeux.

 

  • Misez sur les stores ou les rideaux mobiles. En empêchant les reflets d’atteindre votre zone de travail ou votre écran, ils sont d’une aide importante pour protéger vos yeux.

 

  • Privilégiez les sources de lumière individuelle comme les lampes de bureau ou les lampes indirectes telles que les halogènes. Si votre lieu de travail est équipé de plafonniers, l’idéal est que ceux-ci soient encadrés pour empêcher les reflets.

 

  • Offrez-vous des temps de pause pour libérer vos yeux des écrans. Pour un travail de 45 min par exemple, faites une autre activité durant 5 minutes. Les experts recommandent une pause de 15 minutes toutes les deux heures.
Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *