VIE QUOTIDIENNE

Covid – 19 et voyage en taxi-brousse : comment se protéger ?

voyage taxi-brousse

Le coronavirus a bouleversé notre manière de vie et vos habitudes quotidiennes. On est par exemple obligés de mettre un masque, d’appliquer périodiquement du gel aux mains, de respecter la distanciation sociale. Et notre manière de voyage va aussi se trouver changée. Puisque la Grande Ile est en déconfinement en ce moment, nombreux sont les Malgaches qui vont partir en vacances pour rejoindre la mer dès que les restrictions de circulation entre régions seront levées. Il faut alors se protéger. Alors, comment se protéger du coronavirus pour votre prochain voyage en taxi-brousse ?

 

Situation du coronavirus à Madagascar – 09.2020

Depuis mars 2020, Madagascar était en confinement à cause du coronavirus. Pour rappel, le SARS-Cov 2 ou Covid-19 est apparu pour la première fois en Chine en décembre 2019. Le virus s’est ensuite propagé dans les 4 coins du monde et la Grande Ile n’a pas été épargnée. À ce jour, Madagascar compte plus de 14 590 cas confirmés et 13 686 guérisons. Malheureusement, 184 personnes ont succombé au virus (statistiques du 27.08.2020).

 

Madagascar en déconfinement

Depuis le 10 août 2020, Madagascar est entré dans un processus de déconfinement. Et depuis le 24 du même mois, les transports en commun sont de retour. Les taxi-brousses reliant la Capitale et l’Est de l’Ile vont aussi reprendre. Selon les estimations, les liaisons entre Antananarivo et les autres régions malgaches seront effectives dans les semaines à venir.

Ainsi, il serait possible pour les Malgaches de partir en vacances après des moins de confinement et de restrictions dans leur région respective. D’ailleurs, personnellement, voyager figure parmi mes projets après le confinement.

Certes, même si on est en déconfinement, le coronavirus est toujours là, et voyager en taxi-brousse, le moyen de transport de la plupart des Malgaches n’est pas sans risques.

 

voyager en taxi brousse

Il est tout à fait faisable de se protéger du coronavirus tout en voyageant en taxi-brousse.

 

A lire aussi : Les réflexes à adopter pour ne pas grossir pendant le confinement

 

Coronavirus : les risques avec les taxi-brousses

La majorité des Malgaches n’ont pas de voiture particulière pour voyager.  Peu aussi sont ceux qui peuvent voyager en avion ou encore louer des voitures. Le seul moyen de se déplacer reste donc les taxi-brousses. Pourtant, face au coronavirus, les risques de contracter le covid – 19 dans ces transports en commun restent élevés. Et ce, pour différentes raisons.

 

Les règles d’hygiène

Le respect des règles d’hygiène dans les taxi-brousses peut être aléatoire, selon la coopérative de transport d’affiliation. Ainsi, quid de la désinfection, du respect de l’application systématique d’un gel désinfectant ?

 

L’absence de distanciation sociale

Dans les taxi-brousses, la distanciation sociale réglementaire est difficile à respecter. En effet, 3 personnes s’assoient généralement sur une banquette. Et imaginez cela dans un taxi-brousse d’environ 1,70m.

 

Le peu d’aération

Quand on voyage sur les routes nationales malgaches, les verres coulissants des fenêtres sont souvent fermés. Et l’on sait tous que le coronavirus se propage très vite dans un endroit clos. Ainsi, les risques de contamination dans les taxi-brousses peuvent augmenter de manière considérable.

 

Manque d’hygiène des voyageurs

Les passagers d’un même taxi-brousse peuvent venir de divers horizons. Chacun a sa conception de l’hygiène et à chacun sa manière de se protéger du covid – 19. C’est pour cela la probabilité de contracter ce virus est accrue dans ce type de transport en commun.

 

Le problème de désinfection

On connait bien cette mauvaise habitude de la plupart des Malgaches : ne pas faire les choses dans la continuité. Même si les réglementations imposent une désinfection quotidienne des véhicules, rien ne garantit le respect de cette obligation. D’un, les transporteurs pour diverses raisons peuvent bien passer outre ces règles et de deux : les autorités sont assez connues pour leur laxisme. Ainsi, rien de garanti la réalisation des désinfections.

 

A lire aussi : Zoom sur le burn-out

 

Comment se protéger dans les taxi-brousses ?

Le coronavirus est un virus qui a la particularité d’évoluer. Jusqu’à présent, aucun vaccin n’a été découvert. Les traitements contre le covid – 19 sont aussi juste symptomatiques. Ainsi, personne n’est encore à l’abri. La meilleure solution est de se protéger autant que possible. Voici donc les gestes à adopter si l’on va voyager en taxi-brousse :

  • Se laver les mains régulièrement et/ou appliquer systématiquement un gel hydroalcoolique. Il est aussi conseillé de porter un gant et l’enlever une fois à destination.
  • Porter un masque et une visière.
  • Éviter les contacts rapprochés et respecter la distanciation sociale de 1m.
  • Utiliser ses propres couverts pendant les haltes.
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou utiliser un mouchoir jetable.

Si l’on croit avoir des symptômes du coronavirus, le mieux est de reporter le voyage en taxi-brousse afin de se protéger et de protéger les autres.

Crédit photo à la une : Le blog de Rasamy.

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *