VIE QUOTIDIENNE

Le « kola » et ses bienfaits

kola cola

Madagascar est un pays riche et parmi les trésors de la Grande Ile : le kola. Il s’agit du fruit du kolatier. Ce fruit est consommé depuis des milliers d’années puisqu’il a de nombreuses vertus. Moi-même, j’en prends de temps en temps. Soit, je mastique directement, soit je le bois sous forme de jus. Je vais vous partager dans cet article les bienfaits du kola, mais également comme il est utilisé dans votre vie quotidienne. En dernier lieu, je vais tirer le vrai du faux concernant un mythe sur ce fruit.

 

Description du kola

Le kolatier est un arbre originaire d’Afrique de l’Ouest. À maturité, cet arbre fait entre 7 et 13 m de hauteur. Le fruit du kolatier se présente sous forme de capsule de 10 à 20 cm de long, contenant 1 à 6 follicules attachés en étoiles. Dans l’appellation commune, le follicule est nommé « cabosse » ou « petits kola ». Le kolatier est un arbre exceptionnel puisqu’il produit des fruits 2 fois par an (avril -mai et octobre – novembre). Il est à noter que le kolatier ne se trouve que dans les zones tropicales.

 

Les bienfaits du kola

Pour résumer, le kola est un fruit qui nous donne un grand « coup de fouet » ! Il est très riche en caféine d’où son effet stimulant pour notre organisme. C’est pour cela que certains sportifs prennent une dose de kola avant les efforts.

Le kola est aussi réputé pour ses vertus aphrodisiaques grâce à ses principes actifs excitants. Donc pour booster son tonus sexuel, une petite dose de kola peut être utile. Pour un homme, le kola peut solutionner les troubles de l’érection. Ce fruit améliore en effet la circulation sanguine, donc l’afflux du sang dans les parties génitales de l’homme.

Aussi, le kola a ses effets sur notre santé. Il favorise entre autres la circulation du sang et est un remarquable tonifiant musculaire et cardiaque. Pour les cures d’amaigrissement, le kola peut aider à perdre du poids grâce à ses propriétés diurétiques. Certains laboratoires pharmaceutiques utilisent également le kola pour créer des médicaments contre l’asthme et les maladies pulmonaires. D’autre part, le kola est un antidépresseur et lutte contre la fatigue intellectuelle et physique.

 

Le kola : ses multiples formes d’utilisation

Le kola est déjà présent dans notre quotidien, mais peut-être que nous ne le savons pas.

Savez-vous que le kola est l’un des principaux composants du Coca-Cola ? Cette boisson a été créée par le Dr Pemberton. Même si sa recette est gardée secrète par la firme américaine, des analyses ont conclu que le Coca-Cola est entre autres composé, à ses débuts, de feuilles de coca et des noix de kola. Mais de nos jours, ce n’est plus le cas. Le Coca-cola est entièrement chimique.

coca cola

Au début, le Coca-Cola a été fabriqué avec des feuilles de coca et des noix de kola.

Pour trouver la forme naturelle et brute du kola, il suffit de flâner dans les rues des grandes villes de Madagascar, comme Antananarivo. À Tana en effet, des marchands ambulants vendent des noix de kola avec des cacahuètes ou voanjo. Les Malgaches mâchent directement la noix de kola avec ou sans le fruit de la plante d’arachide.

pinte de jus de kola spécial

Une pinte de jus “spécial”

Le kola est aussi proposé sous forme de jus à Antananarivo. Sur les étals des vendeurs de jus d’Isotry ou d’Ambalavao Isotry par exemple, on peut trouver diverses recettes de jus de kola :

  • Jus de kola, persil et gingembre.
  • Jus de kola, œuf, persil et gingembre.

Et le must, ce qu’ils appellent « jus spécial » : un mix entre kola, persil, œuf, gingembre et feuille de katy ou khat. Une pinte coute 2 000 ariary.

Dans le nord de Madagascar, le kola est infusé. Il s’agit d’une boisson chaude préparée avec des noix de kola pelée, séchée et puis pilée. La poudre est ensuite bouillie avec de l’eau. Pour atténuer son goût amer, le « thé – kola » est à boire avec du sucre et/ou du lait concentré sucré.

Du thé-kola vendu dans le Nord de Madagascar

A lire aussi : Jus de litchi, menthe et citron

Attention à l’excès de kola

Le kola est à consommer avec modération. Il ne faut pas en abuser. La surconsommation de ce fruit peut en effet entraîner des effets indésirables.

Comme il s’agit d’un stimulant, bien plus puissant que le café, l’excès de kola peut entraîner nervosité, hypertension et insomnie. Il peut aussi causer des palpitations cardiaques. Plus grave, la consommation régulière de kola peut mener jusqu’à l’accoutumance.

Le kola est contre-indiqué aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants et surtout aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

Vendeur de jus à Antananarivo

Etal d’un vendeur de jus à Antananarivo

Un mythe sur le kola

Dans la société malgache, il y a un mythe selon lequel le kola est la solution pour agrandir et rallonger le sexe masculin. Il ne s’agit que d’un mythe puisqu’aucune étude scientifique n’a démontré jusqu’à présent que la consommation de kola a des effets sur la taille de l’organe sexuel masculin.

Le kola est seulement aphrodisiaque et permet une meilleure performance sexuelle.

Est-ce que vous prenez du kola de temps en temps ? Quels effets avez-vous sentis ?

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour vous également :

Donnez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *